actualités automobile

Bornes recharge électrique : Projet Atlas

Projet Atlas : le plan pour les bornes de recharge électrique dans le sud de l’Europe.

 

Le groupe Stellantis propose le projet Atlante, qui conduira à l’installation d’un grand nombre de stations de recharge dans le sud de l’Europe.

Dans le cadre de l’électrification massive de la mobilité, il est inévitable qu’une intervention majeure au niveau des infrastructures soit nécessaire pour offrir davantage d’options aux automobilistes dans toute l’Europe. La répartition des stations de recharge sur le Vieux Continent étant actuellement très inégale, le projet Atlas Stellantis vient à la rescousse, notamment en ce qui concerne la distribution de ces appareils dans le sud de l’Europe, y compris en Italie.

Au total, 700 points de charge rapide seront bientôt installés sur les routes, dont 10 % devraient être opérationnels dans les six prochains mois. Une grande partie des points de charge rapide seront construits sur le territoire italien, ainsi qu’en France, en Espagne et au Portugal, avec une puissance allant d’un minimum de 100 kW à un maximum de 175 kW. Pour les clients de Stellantis, les avantages seront multiples. Si vous voulez en savoir plus sur la mécanique automobile alors cliquez ici !

Le projet

L’objectif principal du projet Atlante est de créer le plus grand réseau de recharge du sud de l’Europe. Les prochaines années seront décisives à cet égard, avec la construction de 5 000 points d’ici 2025 et de plus de 35 000 sites en Europe méditerranéenne d’ici 2030.

actualités automobile

Les stations seront situées à proximité de grands carrefours routiers et dans des zones urbaines densément peuplées. Elles seront alimentées par de l’énergie provenant de sources renouvelables et soutenues par des systèmes de stockage VGI.

Ce projet est le résultat d’une fusion entre le groupe NHOA (en tant que gestionnaire et exploitant) et Free2Move eSolutions, fournisseur de la technologie de recharge.

Un bouche-trou

Ce projet peut être considéré comme un véritable bouche-trou, qui correspond dans ce cas aux déficits dans la distribution des infrastructures de recharge pour les voitures électriques en Europe, comme l’a récemment révélé la Cop26.

actualités automobile

Le plan est également conforme au plan européen Fit for 55, qui vise également à installer des points de recharge rapide à intervalles réguliers de 60 km le long des principales autoroutes, intégrés à 100 % au réseau électrique (Vehicle-Grid-Integrated, VGI).

La technologie à votre disposition

Les systèmes de recharge rapide et ultra rapide d’Atlante sont intégrés à la technologie Vehicle-Grid-Integrated. Cette solution transforme les voitures électriques en accumulateurs, faisant des véhicules des vecteurs énergétiques capables d’échanger de l’énergie électrique avec le réseau. Ce choix permet une recharge dans les deux sens, ce qui stabilise le réseau, car l’énergie excédentaire est stockée pour être utilisée ultérieurement en fonction de la demande d’énergie.

Si vous voulez en savoir plus sur l’automobile alors lisez cet article !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *